Bilan à mi-parcours du schéma des achats publics responsables

Intervention de Jean-Philippe Grand

La Région Centre-Val de Loire a été la première Région en France à créer la fonction « achats publics » et à voter une stratégie en 2017, au travers d’un schéma des achats publics responsables, sur lequel nous faisons un point après deux années de déploiement.

Les achats publics responsables constituent donc pour notre Région un acte économique à part entière.

La stratégie achats repose sur la responsabilisation de tous les acteurs, administration, fournisseurs, décideurs… pour travailler le besoin en pensant son usage final, ni plus ni moins, et en considérant tout son cycle de vie depuis sa production à son recyclage ou sa destruction. C’est cette culture citoyenne et collaborative que les directions opérationnelles avec la Direction des achats infusent petit à petit aux côtés des fournisseurs pour acheter plus « vertueux ». Un exemple : 100 % des marchés planifiés en 2019 sont analysés en amont pour valider l’insertion de clauses sociales et environnementales.

Ce schéma est constitué de 3 grands axes de responsabilité : économique, sociale et environnementale, constituant les grands piliers du développement durable. Pour chaque achat de la Région ces 3 piliers sont donc à interroger de manière systémique et systématique.

Il est également important de rappeler que ce schéma a été coconstruit avec les différents acteurs achats de la Région au travers d’une méthode très participative afin que chacun puisse se l’approprier et ainsi partager des objectifs communs. Depuis, le déploiement de ce schéma s’est fait avec la même philosophie et les mêmes valeurs. Il s’agit d’un projet ambitieux certes porté majoritairement par la Direction des achats mais dont les actions sont réalisées par de multiples acteurs des Directions opérationnelles.

Si exiger une démarche RSE au travers de la dépense publique constitue un objectif, il nécessite une cohérence d’actions qui s’illustre par l’accompagnement des entreprises du territoire dans leurs pratiques RSE et ce sont donc 15 d’entre elles qui sont aujourd’hui accompagnées (au travers de Dev’up).

Enfin, le Codir et la direction des Achats se sont engagés sur un projet de labélisation à la norme ISO 20400 « achats et relations fournisseurs responsables et durables » délivrée par le Ministère de l’Economie et des Finances, ce qui constitue une étape majeure pour notre Région puisqu’elle nous implique et, dans une logique de structuration pour concourir, et, d’amélioration continue pour les années à venir. A ce jour aucune collectivité n’est titulaire de cette norme. C’est une belle ambition !