Portrait Michelle Rivet

Budget 2011 et projet de développement rural

Intervention de Michelle Rivet.


Nous avons préparé ce premier budget de la mandature dans un contexte de contraintes et d’économie, cela été rappelé par les orateurs précédents.
Pour autant ce budget exprime des orientations fortes et l’ambition de tracer des voies pour le futur en matière de développement du territoire régional.
C’est dans cet esprit qu’a été créée la délégation que je porte, chargée des projets de développement rural.

Je veux d’abord rappeler les difficultés particulières qui touchent les territoires ruraux :
– le désengagement croissant de l’État sur les services publics qui pénalise plus fortement les habitants de ces territoires et éloigne d’eux tous les jours les services du quotidien.
– les difficultés actuelles de l’agriculture qui a un rôle structurant pour ces territoires et qui traverse une crise majeure .

– la fragilisation économique de l’ensemble du tissu rural avec un effet boule de neige: perte des commerces, difficultés de l’artisanat.

Dans ce contexte la Région a souhaité maintenir ses politiques en direction des territoires à un niveau élevé tout en conservant une intervention différenciée, privilégiant bien sur la  solidarité vis à vis des zones les plus fragiles. 

Elle a doté cette politique majeure d’un nouvel outil : l’appel à initiatives de développement rural qui sera présenté lors de cette session. Deux Millions d’Euros y seront affectés en 2011.
Ce dispositif a pour objectif de compléter les aides régionales contenues dans les Contrats de Pays.
Ces Contrats  permettent aujourd’hui de réaliser des investissements souvent structurants sur les territoires. Ils ont un effet levier très important puisque pour 1 euro de subvention 4 sont investis localement.

L’appel à initiatives de développement rural, ID en Campagne, est destiné à soutenir les dynamiques locales portées par les habitants des territoires et complémentaires de l’action des élus.

Il s’agit d’aider à l’émergence d’initiatives  susceptibles de préparer l’avenir dans le monde rural en donnant les moyens aux acteurs locaux d’expérimenter des démarches économiques innovantes : ces démarches pourront valoriser , par exemple, les ressources ou les savoir faire locaux.
Il s’agit également d’apporter des  réponses concrètes sur la manière de se loger, de se nourrir, de se cultiver et façonnant de nouvelles solutions de « vivre ensemble ».

L’avenir des territoires ruraux est lié à leur capacité de répondre aux défis contemporains: il leur faut réinventer leur développement en s’appropriant les problématiques économiques, sociales et environnementales. Ils le feront aussi en créant des synergies nouvelles entre les divers acteurs locaux et c’est l’objectif de cet appel à initiatives que de les favoriser.