Budget 2016 (décision modificative n° 2) : investissements dans les lycées

Intervention de Jean-Philippe Grand

 

Notre région a eu à faire face à une catastrophe majeure avec les inondations du mois de juin dernier. Je tiens à remercier les services de la Région, et en particulier la direction du patrimoine qui s’est mobilisée afin que les lycées touchés soient remis en état pour la rentrée scolaire. C’est un véritable tour de force que les services et les entreprises choisies ont réalisé, notamment pour que que le lycée Jeannette Verdier de Montargis, qui a été le plus touché, soit réinvesti par les lycéens en septembre.

Nous nous mobilisons bien évidemment afin que les assurances prennent en charge la plus grande partie des coûts engendrés par les inondations, mais nous devions engager les dépenses nécessaires, soit environ 4 millions d’euros afin de permettre un retour à la normale avant la rentrée.

Il nous faut maintenant tirer les leçons de cet événement et prévoir la résilience de l’ensemble de nos lycées en cas d’événement similaire. Nous nous y employons en remettant à plat les procédures de sauvegarde de l’ensemble de notre patrimoine.

Je souhaite également parler du choix de l’exemplarité que nous avons fait de nouveau en alimentant le chauffage du lycée du Val de Cher en géothermie et par une chaufferie bois. Nous allons donc passer d’un lycée chauffé à l’électricité, ce qui était anachronique et heureusement unique dans notre région, à un lycée alimenté à 100 % par des énergies renouvelables .

Vous l’avez compris, par cette DM, nous répondons à l’urgence et nous maintenons le cap de la transition énergétique mêlant ainsi vision à court et long terme.

Je vous remercie.