Communication sur le PACTE

Intervention de Gérard Nicaud

Monsieur le Président, chers collègues, je ne reviendrais pas sur l’important travail qui a été méné tant sur le PIC (plan d’investissement dans les compétences ) que sur le PACTE, mais je voudrais insister sur les retombées de cette transformation de nos méthodes de formations, de recherches des besoins et de détections des personnes sans emploi.

Il a été souligné l’effort financier important puisque nos budgets régionaux ont ou vont être abondés par l’État à hauteur de 250 M € dont 40 M € pour 2019.

Souligner aussi la mise en œuvre rapide de mesures dès 2018, facilitée en cela par nos méthodes de travail, points forts de notre politique en matière d’emploi : le quadripartisme, qui fédère les énergies, les cordées du territoire…

Sur les méthodes de travail : aller chercher ceux que l’on appelle les « invisibles » a conduit les différents partenaires (Région, Etat, Pôle emploi, collectivités locales via les CODEVE) à mieux travailler ensemble, à aller chercher les personnes (adultes, jeunes) éloignées de l’emploi, à mieux travailler sur les profils et les besoins des entreprises (manière d’être).

Sur la formation : innover dans les process, sur la qualité des formations, et là aussi sur le besoin des entreprises (contenu de la formation). Et aussi sur les formations en elles-mêmes, par une remise en cause, une réflexion de la part des entreprises de formation.

Sur les métiers : l’ensemble de la démarche n’a pas pour objectif de se substituer aux entreprises, mais de les soutenir (regroupement de formation pour des parcours qualifiants vers l’emploi, renouvelées dans leur contenu pour répondre aux besoins de l’économie, développer de la prospective). Aider aussi les entreprises à réfléchir à l’attractivité par l’amélioration des conditions de travail par exemple.

Les DEFIS : une formule innovante. 160 entreprises participent à la démarche. Bâtir des formations « cousues main » pour répondre aux besoins des entreprises sur leurs territoires.

Au global, dans le cadre de ce PACTE, nous avons un laboratoire d’initiatives qui amènent plus de personnes en formation. Nous ne sommes qu’au début de l’opération.