Compte administratif 2019 : alimentation

Intervention de Christelle de Crémiers

L’année 2019 a été une année de confirmation pour la politique régionale de l’alimentation. L’émergence des projets alimentaires de territoire qui a commencé en 2018 s’est poursuivie à un rythme soutenu en 2019. Ce sont près de 60 projets ou pré projets identifiés à fin 2019. Face à cette « germination », la région s’est dotée d’une ingénierie pour accompagner les projets vers la reconnaissance régionale. A l’issue d’une procédure de marché public, la région a missionné le réseau Inpact Centre. Elle a de plus accompagné l’association Résolis pour catégoriser les différents Projets Alimentaires de Territoire et établir une cartographie évolutive.

En effet, l’année 2019 est également l’année de validation avec l’Etat et les treize réseaux régionaux en lien avec l’alimentation des sept critères de reconnaissance régionale d’un PAT en Centre Val de Loire. Ces critères sont propres à notre région et différents de ceux du PAT au sens de la Loi de 2014 élaborée dans un contexte qui a beaucoup changé en cinq ans. Néanmoins, afin de matérialiser leur co-pilotage, spécifique au Centre Val de Loire, de la politique alimentation,  l’Etat et la région ont décidé de tenir des jurys communs autant pour le label PAT au sens de la Loi de 2014, que pour la reconnaissance régionale de PAT au sens des critères validés en 2019 au sein de l’instance Régionale de l’Alimentation instituée par la loi Egalim d’octobre 2018.