Portrait Pascale Rossler

CPER : biodiversité

Intervention de Pascale Rossler

 

Chers messieurs le Préfet, le secrétaire général aux affaires régionales, le Président du Conseil régional, chers collègues, mon propos fait suite à celui tenu lors de notre dernière session de février, où nous avions interpellé sur l’insuffisance à cette étape du niveau de prise en compte des enjeux environnementaux.

En effet, l’Etat, via la DREAL, et la Région ont accéléré ces dernières années la co-construction de ces politiques de manière ambitieuse, notamment quant à notre articulation. Les instances désormais en matière de connaissance de la nature, de sa gestion et de la pédagogie autour de ces enjeux cruciaux, ces instances sont structurées et ont élaboré des plans d’actions synergiques.

Le SINP, l’ORB, la stratégie de connaissance de la DREAL, nourrie y compris par les travaux que les APNE mènent dans le cadre des conventions vertes, la stratégie d’éducation au développement durable de l’Ecopôle, tous ces outils indispensables sont aujourd’hui effectifs. Ils fédèrent, maillent les acteurs concernés dans une grande dynamique.

Aussi les moyens de ces ambitions n’auraient su être diminués.

Je souligne et salue, Monsieur le Préfet, Monsieur le Président, la qualité d’écoute et de dialogue approfondi mené, qui a permis de trouver les voies de pérennisation de ces actions qui représentent une prise en compte de la vision de l’avenir.

Les contraintes budgétaires nous ont amené à envisager des choix entre les priorités environnementales, et il fut question que nos Parcs naturels régionaux fassent quelques efforts. Après analyse, là encore, nous avons collectivement choisi que l’outil d’avant garde d’aménagement durable et concerté que représente le PNR ne devait pas être la variable d’ajustement.

Nos 3 PNR, Loire-Anjou-Touraine, Perche et Brenne, se révèlent chacun exemplaire au sens premier. Leur rôle consiste à innover, inventer, incarner la vision du développement du territoire de demain pour et avec leurs acteurs. Le maintien de leurs dotations nous est au final apparu plus que jamais comme une évidence.

Je nous en félicite et je vous en remercie.