DM1 : tourisme

Intervention de Christelle de Crémiers

Du fait de l’arrêt complet de l’activité touristique et des travaux liés aux investissements touristiques, non seulement pendant la période de confinement, mais, malheureusement, de manière plus durable pour ce secteur particulièrement touché par la crise, de nombreux postes budgétés ne seront pas consommés. En particulier, les montants budgétés dans le cadre des contrats région-département relatifs à la construction des véloroutes sont reportés pour un montant de 235 ke qui sont réaffectés au fonds de concours régional du Fonds de solidarité national.

De la même manière, le CAP Hébergement a été réaffecté partiellement vers l’ouverture d’une nouvelle AP de 300 ke dédiée à l’accompagnement des acteurs pour conjuguer aide à la reprise économique et transition écologique. Toute crise est aussi une opportunité de changement. Cette démarche sera présentée de manière plus détaillée lors de la présentation du rapport sur la mobilisation régionale pour le tourisme.

La DM1 du budget tourisme tient compte également d’une réaffectation de 100 ke pour le développement de la plate-forme de réservation des bons-cadeaux et de la passerelle vers la base du tourisme régional Tourinsoft.

En conclusion chers collègues, le budget du tourisme au sens strict ne procède qu’à des réaffectations en anticipant au plus près ce qui ne sera pas dépensé et ce qui devient le plus pertinent de faire pour relancer la fréquentation touristique à court comme à moyen terme. Cependant, nous verrons dans la présentation du rapport que la Région a mobilisé pour le plan de relance du tourisme des montants dans le budget de l’économie et de la communication.