Expression

Décider et s’exprimer. Si la première fonction de l’élu est la décision, les écologistes considèrent que ceux-ci ont également une fonction de pédagogie et de co-construction et d’expression. Nous sommes convaincus qu’il nous faut expliquer nos positions mais aussi réaliser avec les territoires des cahiers d’acteurs pour aider à la décision, co-élaborer les propositions de demain et les partager pour faire vivre une véritable démocratie permanente…

Communiqués de presse et tribunesVoir tout →

Non aux « bassines » en Centre-Val de Loire !

Non aux « bassines » en Centre-Val de Loire ! La commission permanente du 8 février 2019 a approuvé la mise en place d’un régime d’aides pour la constitution de réserves d’eau artificielles destinées à l’irrigation en Centre-Val de Loire. Alors que le SAGE Nappe de Beauce et la Chambre d’agriculture du Loiret portent un… Voir plus →

Sortie du glyphosate : Emmanuel Macron a renoncé

Le président de la République voudrait « en même temps » paraitre écologiste et contenter les vendeurs de pesticides : c’est impossible. Sur cette question comme sur tant d’autres, il choisit les lobbys plutôt que l’intérêt général. En déplacement ce jeudi dans la Drôme, il a acté son renoncement à sortir notre modèle agricole du… Voir plus →

Revue de presseVoir tout →

mobilisation contre la baisse des contrats aidés

Réunis à Chartres, des représentants des PEEP28, de l’association des paralysés de France, de la FSU avec Estelle Cochard expriment leurs vives inquiétudes sur la baisse des contrats aidés.

Contributions et luttesVoir tout →

Solidarité avec les occupants délogés de la maternité du Blanc

L’évacuation des opposants à la fermeture de la maternité du Blanc, qui a eu lieu ce matin, un peu avant 5h, est révoltante ! A la violence de l’évacuation s’ajoutent la violence des mots et l’indifférence de la ministre Agnès Buzin lorsque la maire du Blanc, Annick Gombert, lui a demandé si elle maintiendrait la maternité… Voir plus →

Logo-groupe-2016V2-355x200

Cent noms pour une Zone d’Agriculture Durable à Notre-Dame-Des-Landes

Au prétexte du respect de l’« Etat de droit », des femmes et des hommes qui cultivaient la terre et pratiquaient l’élevage ont été délogé·e·s de leur lieu d’activité et de vie. Leur ferme, où deux agneaux sont nés la semaine passée, a été détruite. Ces paysannes et ces paysans occupaient un terrain appartenant à l’Etat. Pourtant,… Voir plus →