Face au projet de poubelle nucléaire géante, à Belleville ou ailleurs, la mobilisation doit continuer !

Plus de 2 600 personnes ont déjà signé la pétition que le groupe écologiste au Conseil régional et Europe Ecologie-Les Verts Centre ont initiée il y a quelques semaines pour dire NON à une poubelle nucléaire géante, ni à Belleville-sur-Loire dans le Cher, ni ailleurs ! Vous pouvez encore la signer sur Change.org et la relayer autour de vous.

Il est d’autant plus nécessaire de poursuivre cette mobilisation que le quotidien Le Berry républicain nous apprend qu’EDF est en train d’étendre sa réserve foncière autour de la centrale de Belleville.

A l’échelle nationale, le 17 mars dernier, le Conseil fédéral d’Europe Ecologie-Les Verts a adopté une motion qui rappelle que contre l’accumulation de déchets toxiques pour longtemps, la seule solution est la sortie du nucléaire. Les écologistes demandent donc :

  • l’arrêt programmé et définitif de la production d’énergie nucléaire en France pour 2035 ;
  • l’abandon des opérations de « grand carénage » visant à prolonger les centrales nucléaires et donc leur production de déchets ;
  • l’interruption dès 2018 des projets de production et de stockage en cours prolongeant cette industrie ruineuse et mortifère, en particulier la construction de l’EPR et le projet d’enfouissement CIGEO à Bure ;
  • l’arrêt immédiat de la production du plutonium, de la fabrication et de l’utilisation du combustible MOX qui en découle ;
  • la construction, sur les sites de production, d’installations de stockage à sec en sub-surface pour les combustibles irradiés et pour les déchets de haute et moyenne activité, y compris ceux qui seront issus du démantèlement ;
  • la création d’une filière indépendante de démantèlement des installations nucléaires, sous contrôle des citoyens pour une gestion de proximité.

 

Charles FOURNIER, président du groupe écologiste au Conseil régional Centre-Val de Loire

Gilles DEGUET, secrétaire régional d’Europe Ecologie-Les Verts