Portrait Michelle Rivet

Orientations budgétaires pour 2019 – Environnement

Intervention de Michelle Rivet

 

Quelques remarques supplémentaires sur ces orientations pour illustrer les difficultés de l’exercice budgétaire dans un contexte de resserrement des marges de manœuvre qui vient impacter les priorités et les choix politiques faits par la Région.

Je veux redire l’importance de l’effort en direction des personnels  celui sur les lycées est naturellement le plus important , nous en avons déjà. Je veux souligner également le choix de renforcer les équipes de la Région en charge de nouvelles compétences et tout particulièrement celles du service en charge des fonds européens qui a une tâche lourde et ingrate et que je tiens à saluer ici

Je me réjouis au nom de notre groupe de la  réaffirmation des priorités régionales dans ces orientations. Les politiques de transition sont les marqueurs de l’avenir que nous voulons construire dans cette Région. Elles seront poursuivies bien qu’elles émargent souvent dans la case fonctionnement de la comptabilité publique.

J’ai parlé de la gestion de l’eau dans ma précédente intervention mais la sauvegarde de la biodiversité, l’accompagnement de la transition énergétique, le développement de l’économie circulaire, la promotion d’une transition démocratique, la généralisation des usages du numérique nécessitent de l’expertise et de l’animation . Dans un monde où beaucoup est à inventer il est indispensable de mettre des moyens  sur l’ingéniérie et de la diffuser au plus près des territoire.

Et ça n’est pas neutre dans le contexte de contrainte qui pèse sur la part de fonctionnement des budgets actuels et je me réjouis donc que, malgré les difficultés la Région, ne relâche pas son effort dans ces domaines.

Je vous remercie.