Image communiqué de presse

Pour une réelle refondation de la Politique agricole commune

19 novembre 2010

Le commissaire européen à l’agriculture, Dacian Ciolos, a présenté son projet de réforme de la PAC en 2013. Concernés par les enjeux agricoles sur la région, les élu‐es « Europe Écologie région Centre » réagissent.

Nous partageons certains constats et propositions qu’il a faits, qui tranchent avec ceux de son prédécesseur, sur :
• la nécessité de remettre à plat les aides publiques à l’agriculture européenne en rééquilibrant leur distribution entre les pays et entre les agriculteurs ;
• le soutien particulier à porter aux petites fermes et aux circuits courts, indispensables à la vie de nombreuses régions rurales et assurant le maintien d’emplois locaux ;
• par ailleurs nous ne pouvons évidemment que nous féliciter que Dacian Ciolos propose d’engager l’agriculture à prendre toutes ses responsabilités dans la lutte contre le bouleversement climatique et la dégradation de la biodiversité.

Mais la Commission européenne ne remet pas en cause la prédominance du marché sur la politique agricole, aboutissant à des objectifs contradictoires pour les producteurs : l’amélioration de la compétitivité de l’agriculture dans un commerce mondialisé et la lutte contre l’instabilité des prix. Plaçons l’emploi et l’environnement au coeur de cette refondation de la PAC. Les aides doivent être liées aux volumes produits par actif selon les types de productions, et nettement plafonnées afin d’éviter les dérives vers l’agrandissement et l’industrialisation des exploitations. Elles doivent être conditionnées à des pratiques assurant la protection et la régénération des ressources naturelles et la production d’une
alimentation en phase avec les demandes de nos concitoyens.

Pour atteindre ces objectifs, il est indispensable que le budget de la PAC soit maintenu à un niveau élevé. Il n’y aura aucun problème à justifier une telle ambition budgétaire si elle correspond à un projet répondant aux souhaits des Européens pour leur agriculture, leur alimentation, leur environnement et
leurs territoires.

Pour le groupe des élu‐es « Europe Ecologie région Centre »,
Michelle Rivet, Vice‐présidente déléguée au développement rural
Jean Delavergne, Président du groupe