Démocratie permanente, citoyenneté, égalité

Notre démocratie n’est pas bien portante. Face à la machine institutionnelle, le citoyen se sent souvent privé de son droit d’initiative ou de décision, au profit d’experts dont les avis ne seraient pas contestables. La crise démocratique se caractérise par une abstention grandissante lors des élections qui montre que les citoyens sont en train de perdre confiance dans notre système de prise de décision et dans les élus.Conscients qu’un nouveau mode de construction des politiques publiques peut et doit
être recherché, nous inscrivons notre action dans un volontarisme assumé d’expérimentation de nouvelles formes de dialogue avec tous les habitants et les acteurs socio-économiques. Par la mise en place d’outils innovants, nous souhaitons proposer une nouvelle façon de faire qui pourra :
– Rendre plus lisible et compréhensible l’action publique quand nos concitoyens continuent de peu comprendre le « qui fait quoi » d’une organisation administrative complexe et lourde,
– Revaloriser la légitimité de l’impôt quand beaucoup d’habitants ont encore le sentiment de participer à l’effort fiscal sans en avoir de juste retour,
– Replacer l’intérêt de l’action collective et de l’engagement quand le contexte peut conduire beaucoup au repli sur soi et à l’individualisme,
– Retisser un lien fort entre l’action publique et la nécessité pour nos concitoyens d’exercer le droit de regard sur les politiques conduites par le biais du droit de vote qu’ils exercent de moins en moins

Donnons une suite en région Centre-Val de Loire à la Convention Citoyenne pour le Climat

Vœu présenté par le Groupe Ecologiste L’année dernière, 150 citoyennes et citoyens, représentatifs de la diversité de la société, ont été tirés au sort pour former la Convention Citoyenne pour le Climat, s’informer, débattre, faire des choix et élaborer des mesures (législatives et réglementaires) permettant de lutter contre le changement climatique. Ils avaient pour mandat… Voir plus →

Mobilisation pour les retraites : il est temps de refonder notre modèle social, de solidarité et de justice, en tenant compte des mutations en cours

Vœu présenté par le groupe écologiste Les propositions présentées le 11 décembre par Edouard PHILIPPE, après plusieurs jours de grèves et de manifestations, n’ont fait que confirmer ce que nous savions déjà : le gouvernement propose la mise en place d’un système universel par points, dont la valeur serait fixée par les partenaires sociaux, rendant… Voir plus →

COP régionale : la mobilisation citoyenne

Intervention d’Alix Téry-Verbe La mobilisation citoyenne, c’est le rassemblement des citoyens, avec leurs compétences, leurs intérêts et leurs valeurs, autour de projets ou de causes communes, qui contribuent à l’amélioration de la qualité de vie et au développement harmonieux de toute la communauté. Encore aujourd’hui, au lendemain de la COP 25, nous ne pouvons que… Voir plus →

SRADDET : démocratie et jeunesse

Intervention de Sandrine Tricot Monsieur le Président, chers collègues, les mouvements sociaux de ces derniers mois et de ces dernières semaines nous rappellent l’urgence sociale. Nous devons lutter pour diminuer considérablement les injustices sociales et territoriales et améliorer la qualité de vie des citoyens de notre Région. Le SRADDET, par certains de ses objectifs, travaille… Voir plus →

Communiqué de Charles Fournier à propos du «grand débat»

Lors de la dernière séance plénière du Conseil régional Centre-Val de Loire, les écologistes et la majorité ont porté un vœu pour dire à quelles conditions le « grand débat » pourrait avoir une chance d’être utile dans ce moment particulier de notre vie démocratique. En 2016, la Région lançait une démarche de « démocratie permanente » avant-gardiste, anticipant… Voir plus →

Logo-groupe-2016V2-355x200

Vœu relatif au « débat sans précédent » annoncé par le président de la République

Vœu présenté par le groupe écologiste et par le groupe SRD (socialistes, radicaux et démocrates) Les dernières semaines ont été marquées par plusieurs mobilisations citoyennes spontanées, souvent nées sur les réseaux sociaux, en particulier : – le mouvement dit des « gilets jaunes », déclenché par le rejet d’une injustice fiscale, mais qui exprime en réalité, bien… Voir plus →

Budget 2019 : poursuivre la transformation démocratique

Intervention de Michelle Rivet Monsieur le Président, chers collègues, Je me suis interrogée sur ce qui dans ce budget avait partie liée avec la question de la démocratie, une des questions posée par les gilets jaunes. Notre majorité a en effet choisi dès le départ de ne pas se borner à la seule expression des… Voir plus →

Open data : la nécessaire vigilance

Intervention de Christelle de Crémiers   La Région s’est donné les moyens de réussir l’ouverture de son portail Open Data à la fois techniquement et sur le plan de l’organisation de la mise à jour et de l’animation. Un point reste en suspens concernant le choix des licences de publication. Les licences d’utilisation permettent avant… Voir plus →

Open data : enjeux de démocratie, de transparence, de citoyenneté…

Intervention de Charles Fournier   Un enjeu de démocratie «Bien informés, les hommes sont des citoyens ; mal informés ils deviennent des sujets.» La phrase d’Alfred Sauvy résume dans l’esprit le sujet de l’accès aux données. Avec l’adage selon lequel «Celui qui détient l’information détient le pouvoir», nous mesurons bien que le sujet de l’open data… Voir plus →

Communication sur la démarche Open Data régionale

Intervention de Benoît Faucheux   La loi dite « Lemaire » de 2016 crée un service public de la donnée et introduit la notion de données d’intérêt général. Au-delàs de l’ouverture réglementaire, de certaines données (délibérations, conventions de subvention de plus de 23 000€…), la plateforme Open Data de notre région intégrera dès sa mise en place, des… Voir plus →

Plan égalité : focus sur les inégalités environnementales

Intervention d’Alix Téry-Verbe   Aux inégalités sociales, de genres, de handicaps, s’ajoute dorénavant les inégalités environnementales. Celles-ci sont renforcées par une économie capitaliste prédatrice en ressources naturelles, qui consume la planète à un rythme qui ne lui permet pas de se régénérée. Il est impossible d’aborder cette dernière grande inégalité, sans rappeler, le cri d’alarme… Voir plus →