Environnement : renouer les liens avec la nature

Les politiques publiques mises en place depuis plusieurs décennies envisagent le plus souvent la nature comme une ressource à exploiter pour un développement à court terme. Les écologistes considèrent la nature comme une richesse unique à préserver.

Renouer des liens avec la nature, c’est comprendre que l’ensemble de nos activités a un impact sur la qualité de l’eau, de l’air, des sols, et donc de nos vies.

Renouer les liens avec la nature, c’est s’engager dans une politique de prévention des risques, notamment le risque d’inondation.

Biodiversité : eau

Intervention d’Alix Téry-Verbe Durant des décennies, nous avons bétonné le lit des rivières à coup de barrages, de retenues et de seuils multiples : 13 000 obstacles sur l’ensemble du bassin de la Loire qui bloquent le passage des espèces migratrices, mais aussi des sédiments qui contribuent également aux phénomènes d’évaporation, d’augmentation de la température de… Voir plus →

Biodiversité : permettre le retour de la nature en ville

Intervention de Jean-Philippe Grand Nous constatons tous qu’il fait de plus en plus chaud chaque année. Nos villes amplifient le phénomène par l’imperméabilisation des sols et leur côté toujours plus minéral. Nous enchaînons des saisons toujours plus sèches. Lors des épisodes de canicule, les écarts de température entre l’urbain et le rural sont toujours plus… Voir plus →

Plan d’actions pour la biodiversité en région Centre-Val de Loire

Intervention de Benoît Faucheux Protéger la biodiversité, c’est protéger la diversité de la vie biologique, les espèces vivantes (les insectes, les plantes, les oiseaux, les mammifères) et les milieux, les écosystèmes. Protéger la biodiversité, c’est aussi protéger l’humanité, car nous faisons partie de cette vie biologique, nous sommes une des espèces vivantes, et nous avons… Voir plus →

Pour l’interdiction du déterrage des blaireaux

Vœu présenté par le Groupe Ecologiste Le déterrage des blaireaux est une pratique archaïque, extrêmement violente pour ces animaux, mais aussi pour les chiens utilisés pour ce « loisir » d’un autre âge. Aujourd’hui, cette chasse est malheureusement légale, et peut même être étendue par arrêté préfectoral à la période d’allaitement, de sevrage et d’élevage des jeunes,… Voir plus →

Comment échapper aux perturbateurs endocriniens ?

Intervention d’Estelle Cochard Monsieur le Président, chers collègues, comment allez-vous ? J’espère que vous allez bien, que vous et vos proches ont pu être épargnés par la pandémie de Covid-19 et nous nous sommes tous ou nous sentons tous vulnérables. Cette maladie a agi comme un révélateur, un catalyseur de notre vulnérabilité de façon générale. Nous… Voir plus →

Perturbateurs endocriniens : il est grand temps d’agir !

Intervention de Sandrine Tricot Monsieur le Président, chers collègues, Les perturbateurs endocriniens ont été mis en lumière très tardivement dans les années soixante-dix avec ce que l’on a appelé « l’affaire du distillène ». Pour rappel, cette œstrogène de synthèse était donnée aux mères pour éviter des fausses couches durant leur grossesse. Ces jeunes filles exposées in… Voir plus →

Débit de la Loire : une crise peut en cacher une autre

La crise du coronavirus est une crise écologique, au sens où elle résulte très probablement de la pression de l’homme sur les écosystèmes, mais aussi parce qu’elle met en danger le vivant et ici en l’occurrence l’humain. Si la sidération devant les conséquences qu’elle entraîne l’emporte et si toutes les préoccupations sont centrées sur la… Voir plus →

Les « nouvelles Renaissances »

Intervention de Benoît Faucheux Ce rapport propose une suite à l’opération « 500 ans de Renaissance(s) en Centre-Val de Loire » menée au cours de l’année 2019, laquelle correspondait au 500ème anniversaire à la fois du décès de Léonard de Vinci au château du Clos Lucé à Amboise, de la première pierre du château de Chambord, et… Voir plus →

Chambord Country Club : la biodiversité en Sologne ne doit pas être sacrifiée pour un projet immobilier

Vœu présenté par le groupe écologiste Abandonné en 2014 après un recours en justice de riverains contre le permis d’aménager, le projet de complexe résidentiel, golfique et touristique de luxe Chambord Country Club, au lieu-dit Les Pommereaux, sur les communes de La Ferté-Saint-Cyr et Saint-Laurent-Nouan dans le Loir-et-Cher, est de retour. Ce projet privé, coûtant… Voir plus →