Image communiqué de presse

Cadencement ferroviaire : la pagaille annoncée !

13 Octobre 2011

Le « big bang ferroviaire » (pour reprendre l’expression de Guillaume PEPY, président de la SNCF) aura lieu dans 2 mois ! C’est en effet le 11 décembre que doivent entrer en vigueur les nouveaux horaires liés au « cadencement »… même si depuis quelques semaines le terme de « cadencement » semble avoir été rangé dans un tiroir : devant le tollé suscité chez les usagers, ce sont désormais les travaux de modernisation des voies qui sont avancés pour justifier officiellement ces nouveaux horaires.

On ne peut que déplorer une nouvelle fois la piètre qualité de l’information donnée aux usagers. C’est pourtant à l’évidence le « cadencement » ferroviaire, imposé par l’Etat, qui entraîne leur colère. Ils sont pénalisés non seulement par des changements d’horaires mais par des diminutions de dessertes, par des disparitions de correspondances, par des suppressions d’arrêts, etc.

Le groupe des élus EELV au Conseil régional du Centre rappelle qu’il avait déjà tiré la sonnette d’alarme en présentant un voeu, en juin dernier, lors de la séance plénière du Conseil régional. Nous demandions d’ajourner la mise en oeuvre du cadencement afin de prendre le temps d’en mesurer tous les effets. Ce voeu fut malheureusement rejeté (votes contre des groupes PS-PRG et PCF-Front de gauche ; non participation des groupes UMP-Nouveau Centre et FN).

Tandis qu’on continue de mystifier la population avec des projets de TGV, la casse continue dans les transports ferroviaires !

Jean Delavergne, président du groupe
Charles Fournier, conseiller régional, 2ème vice-président de la commission transport