Karim Laanaya Portrait

Compte administratif 2012 : culture

Intervention de Karim Laanaya

Monsieur le Président, une brève intervention pour vous faire part de notre inquiétude quant à la diminution du budget « culture », d’autant que cette baisse s’inscrit dans un cadre national où le budget de l’Etat consacré à la culture a également diminué.

Nous observons avec une certaine désolation que la crise sert souvent d’alibi pour sacrifier la culture sur l’autel de l’austérité. Or, nous considérons que c’est justement en période de crise que nous avons le plus besoin de culture, à la fois pour se divertir, s’enrichir, se comprendre les uns les autres, ou encore pour étancher notre « soif d’idéal », comme le chanterait Alain Souchon. La culture est une arme qui contribue à lutter contre le repli sur soi et l’intolérance.

En réalité, lorsque l’on regarde les chiffres des comptes administratifs successifs, depuis les années 2008 / 2009, on s’aperçoit que le budget régional de la culture fait du yo-yo. Cette inconstance budgétaire traduit ou pourrait traduire une inconstance de la politique culturelle de la Région.

Dans les faits, je constate au sein de la commission Culture que les dossiers sont de moins en moins nombreux (les réunions de la commission sont d’ailleurs de plus en plus courtes), mais aussi et surtout que les aides et subventions régionales sont rabotées d’une année sur l’autre.

S’il était sans doute nécessaire, en tout début de mandat, de recadrer certains aspects des financements culturels, il apparaîtrait pertinent aujourd’hui de repenser ce budget, car les demandes sur le terrain sont nombreuses.

Cet après-midi, nous évoquerons l’importance de l’emploi et du développement économique dans le tourisme. Nous rappelons ici que la culture génère aussi des emplois et qu’elle contribue à l’animation et au dynamisme dans les territoires, notamment en milieu rural.

En somme, cette diminution du budget culturel ne va pas dans le bon sens et tendrait à montrer que la culture n’est peut-être plus une priorité du conseil régional, alors que notre collectivité avait mené une politique volontariste dans ce domaine par le passé. Je trouve que cela est dommage, car les services et les élus chargés de la culture, Carole Canette et Marc Brynhole en tête, constituent une équipe solide et compétente, mais sans doute limitée dans son action.

 

 

Session du 20 Juin 2013
 Icône fichier PDF Rapport Compte Administratif 2012