Image communiqué de presse

Contrat régional d’agglomération de Châteauroux : les écologistes ne votent pas le dossier

Vendredi 4 octobre 2013

Lors de la Commission Permanente du Conseil Régional à Orléans ce matin les élus EELV se sont abstenus sur le Contrat régional d’agglomération et de pays de Châteauroux.

 

Ce contrat de 15,7 millions d’euros prévoit certes de nombreuses actions que nous soutenons ou même que nous avons initiées et qui sont destinées à améliorer la vie de nos concitoyens et l’attractivité de nos territoires.

 

Mais nous nous prononçons résolument contre la subvention régionale d’1 million d’euros, destinée à financer l’aménagement de la zone d’Ozans. Même s’il s’agit là d’une somme moins excessive que les 3 millions que réclamait M Mayet au Conseil Régional, nous n’acceptons pas que l’on continue à gaspiller de l’argent public au profit d’un projet pharaonique inutile et destructeur de terres cultivables.

 

Chacun se rappelle des multiples annonces faites par le président de la Communauté d’agglomération castelroussine (CAC) et des 4000 créations d’emplois industriels qu’il promettait sur le site !

 

Quelle est la réalité aujourd’hui ? Le bilan est simple, il tient en trois chiffres : 13 millions d’euros d’argent public d’ores et déjà engagés (90 millions prévus au total si le projet était mené à terme), et 300 voire 500 ha de terres stérilisées; tout cela pour 0 emploi industriel créé !

 

Ce modèle de développement économique, où l’on attend tout de gigantesques et miraculeuses installations industrielles, ne fonctionne plus. Pensons à ce que les mêmes 13 millions d’euros auraient pu générer comme travail aux artisans locaux si la CAC avait mené à la place, par exemple, une politique ambitieuse d’aide aux foyers pour l’isolation performante de leur logement.

 

Une autre orientation capable à la fois de développer l’emploi, de mieux préserver la nature et de soutenir le pouvoir d’achat est possible.

 

Jean Delavergne
Président du groupe EELV au Conseil Régional