TRIBUNE DANS OCENTRE – DECEMBRE 2011 – N° 14

Tribune du groupe des élus EELV parue dans le n° 14 (décembre 2011)

 

lls l’appellent un « cadencement ». Mais ce qui est mis en œuvre à partir du 11 décembre c’est, hélas, surtout une mesure destinée à introduire la concurrence d’opérateurs privés sur les lignes ferroviaires.

 

Dès juin 2011, pour faire face au risque de dégradation du service public, les élus écologistes ont présenté, en session plénière, un vœu dénonçant la précipitation voulue au sommet de l’Etat. Nous demandions « d’ajourner la mise en œuvre du cadencement pour prendre le temps d’une concertation approfondie et d’une adaptation aux besoins réels des usagers ». Malheureusement, les élus des autres partis ont refusé de voter ce vœu.

 

Plutôt que de faire rêver à de futurs TGV, très coûteux, nous réclamons des investissements de l’État sur les lignes classiques pour développer fréquence, ponctualité et confort. Nous sommes aujourd’hui aux côtés des usagers qui se mobilisent pour maintenir un maximum de dessertes et d’arrêts.