Portrait Jean-Philippe Grand

Fond d’investissement pour le développement de l’économie verte

Intervention de Jean-Philippe Grand.

Monsieur le Président, mes chèr-es collègues,

Le groupe Europe Écologie salue la création de ce fonds d’investissement pour le développement de l’économie verte. Tout ce qui peut aider à faire levier pour accélérer les investissements qui permettront de limiter notre impact surl’environnement doit être entrepris et la Région Centre peut y contribuer fortement en lançant ce fonds. Les domaines de l’écoconstruction, de la rénovation thermique des habitations, de la production d’énergies renouvelables, du recyclage des déchets sont autant de secteurs en forte croissance qui créeront dans les années à venir des centaines de milliers d’emplois non délocalisables dans notre pays. 

L’accent mis sur les projets liés aux énergies renouvelables et la production d’énergie de proximité permettra de créer les conditions non seulement d’une réduction sérieuse des gaz à effet de serre mais aussi d’une réelle alternative au
nucléaire. Consommer moins et produire au plus près des besoins en énergie sont les seules solutions pour nous donner une chance de sortir du nucléaire dans les 20 prochaines années.

Le fonds commun de placement a également l’intérêt majeur de prendre des parts en capital de sociétés qui pourront ainsi être revendues lorsque les entreprises auront atteint leur vitesse de croisière, ce qui nous permettra de ré investir dans de nouveaux projets.
 Ce dispositif a pour moi l’avantage certain de pouvoir aider un maximum de projets sans être un puits sans fond pour la région. Les quelques défections inhérentes à des entreprises qui évoluent dans un secteur à haut risque, seront, je n’en doute pas, largement compensées par les réussites.

Choisir les PME pour porter des projets issus de l’économie verte est primordial. Les grands groupes n’ont en effet pas besoin de nous et comprennent très bien où est leur intérêt à réduire leurs consommations d’énergie. Je déplore qu’elles ne le fassent souvent que par intérêt financier ou de marketing, le fameux green washing, mais après tout si nous devions atteindre les objectifs de réduction des gaz à effet de serre grâce à leur concours, j’en serai ravi !
Toutefois, il me paraît également important de privilégier de petits projets locaux portés par des structures comme les TPE, les très petites entreprises. Elles sont en effet très nombreuses et les petits ruisseaux faisant les grandes rivières, elles peuvent contribuer de manière importante à l’objectif que nous poursuivons.
Il est malgré tout capital de bien définir le cadre d’application des différents dispositifs afin d’éviter l’effet d’aubaine. Une entreprise qui consacrerait une faible part de ses travaux de rénovation à l’efficacité énergétique n’obtiendrait qu’un résultat mineur sur son impact environnemental ce qui n’aurait plus aucun intérêt.

Ne pas avoir oublié les projets portés par des collectivités locales est capital. Certains projets peuvent tout à fait être mis en oeuvre au travers des SEM ou SCIC mais également par les Sociétés Publiques Locales. Ces sociétés anonymes créées et entièrement détenues par au moins deux collectivités locales sont compétentes pour de multiples projets et pourraient par exemple décider de couvrir les toits des bâtiments publics leur appartenant de panneaux solaires. Les collectivités pourraient ainsi faire un geste important pour l’environnement tout en ayant l’assurance que les Spl intégreront pleinement leurs orientations stratégiques et politiques. 

Nous sommes aussi partisans d’examiner toutes les possibilités d’accompagner  sur ces questions des initiatives d’économie solidaire, peut-être même de les susciter. Vous avez bien compris que les perspectives de ce fonds sont multiples et que pour un investissement que je qualifierai de raisonnable, ce sont des centaines de millions d’euros qui seront injectés dans notre économie régionale dans les années à venir. Nous nous félicitons donc de sa mise en place.

 

Session du 21 Octobre 2010
 Icône fichier PDF

Communication : Fonds d’investissement pour le développement de l’économie verte