Gel des vignes : pour une réponse collective, par appellation

Intervention de Michelle Rivet

 

Monsieur le président, chers collègues, quelques mots supplémentaires sur l’aide exceptionnelle bienvenue apportée par la Région aux viticulteurs victimes du gel au mois d’avril.

Il me semble important d’insister sur les difficultés commerciales à venir et les problèmes de maintien de la notoriété que l’absence de production cette année peuvent induire.

Il me paraît essentiel de pousser les vignerons à une réponse collective, par appellation, à ces problèmes car leur bonne gestion aura sans doute plus d’efficacité que bien des aides financières.