Informations, revue de presse – Semaine 2

Producteurs locaux

Le réseau InPACT Centre recense depuis longtemps les guides de produits locaux dans la région, dont certains spécifiquement bio : le guide « manger bio » de Biocentre, mais aussi le guide ATABLE dans le 37, qui est un outil collaboratif.

Une initiative de la Préfecture de région, du Conseil régional, des Chambres d’agriculture et des réseaux agricoles a été lancée le vendredi 27 mars pour consolider une cartographie régionale aidant à s’approvisionner en circuits courts (au-delà de l’initiative de France 3 qui a lancé cette semaine une cartographie collaborative pour répondre aux urgences des producteurs dont les circuits de distribution sont très perturbés et dont certains n’arrivent pas à écouler leurs productions). Vers un outil régional pour plus de résilience, au-delà de la crise du Covid-19…

Vélo

Il y a eu un flou pendant quelques jours quant à la possibilité ou non de faire du vélo. Le Monde fait le point : l’usage de la bicyclette est fort heureusement encore permis pour les déplacements permis par l’attestation (domicile-travail, achats de première nécessité, motif de santé, etc.) à l’exception de la seule pratique d’une activité physique.

Qualité de l’air

Dans La République du Centre, nous apprenons que Lig’Air, l’association de surveillance de la qualité de l’air en région Centre-Val de Loire, relève une baisse de 80 % de monoxyde d’azote et de 65 à 70 % de dioxyde d’azote sur sa station de trafic routier, située à Orléans-Gambetta. S’agissant des particules fines, une stabilité est en revanche observée : cela s’explique par les conditions météorologiques anticycloniques et la formation possible de particules secondaires issues des épandages agricoles, du chauffage résidentiel et d’origine naturelle. 

Don du sang

La Nouvelle République nous rappelle qu’il est toujours possible de donner son sang pendant l’épidémie et le confinement, avec certaines précautions. L’Etablissement Français du Sang rappelle sur son site que « la mobilisation doit s’inscrire dans la durée. »

Intelligence collective

Dans « Grand Bien Vous Fasse » sur France Inter, nous avons aussi retenu le témoignage de Coline Serreau : « pour se protéger des virus, dit-elle, il faudra avoir un environnement sain et un système immunitaire qui marche. Et c’est ça qui nous permettra de vivre non pas contre eux, mais de les supporter parce qu’ils seront toujours là ». La réalisatrice s’avoue frappée par l’intelligence collective qui est en train de naître dans cette crise.

Conte

Le site Reporterre.net a publié un conte de Dimitri de Boissieu. C’est l’histoire d’une réunion de crise durant laquelle les animaux trouvent une solution pour stopper l’extermination de masse qu’ils subissent.