L’assemblée régionale dresse le bilan de 2012, les écologistes donnent des perspectives

La première partie de cette session a d’abord été consacrée au bilan des actions menées par le Conseil régional au cours de l’année 2012. Avant d’approuver le rapport d’activité et le compte administratif, les élus écologistes ont mis en valeur des réalisations auxquelles ils ont contribué dans le cadre de leurs délégations : de nouveaux projets « ID en campagne », des actions innovantes pour la biodiversité, la poursuite de la mise en œuvre du Plan climat, la création d’équipes d’agents pour l’efficacité énergétique dans les lycées, …

 

Autre bilan de 2012 : celui des aides économiques mises en œuvre sur le territoire régional. Cela a été l’occasion pour nous d’évoquer des pistes pour aller vers la transformation écologique de l’économie : écologie industrielle, économie circulaire, écoconception…

 

Enfin, la récente annonce de la suppression par Michelin de 700 emplois à Joué-lès-Tours a suscité un débat dans l’hémicycle.

 

 

Images ChaumontLa seconde partie de la session a poursuivi l’état des lieux sur les avancées de 2012, notamment avec des politiques portées par les élues écologistes comme le tourisme ou la prévention / promotion de la santé dans les lycées.

 

Le bilan des grandes contractualisations avec l’État et l’Europe ainsi que la coopération internationale ont aussi fait l’objet de débats.

 

Sur chacun de ces sujets, plus qu’un exercice de bilan, les élus écologistes affirment régulièrement leurs positionnements et les mettent en perspective : tourisme pour tous et tourisme de nature, orientation des Fonds Européens vers la transformation écologique de l’économie, place primordiale du développement rural dans le FEADER. Nouvelle mesure aussi dans le cadre de la prévention et la promotion de la santé avec la mise en œuvre d’un dispositif facilitant l’accès à la contraception.