Budget de la collectivité, CPER, Fonds Européens

Le budget de la Région Centre-Val de Loire pèse désormais plus de 1,3 milliard d’euros. Chaque année, son adoption constitue un moment fort de la vie de notre collectivité.  Il est le reflet des choix politiques, des contextes nationaux et locaux. Alors que dans les Régions de droite, l’environnement, les alternatives agricoles, la culture, la coopération, la vie associative font les frais de l’alternance,  pour ce mandat, notre majorité maintient globalement ses engagements en la matière. 

L’exercice budgétaire est toujours un compromis dont le résultat est profondément différent de ce que nous, écologistes, mettrions en œuvre si nous étions majoritaire. 

Le Contrat de Plan est l’outil privilégié de la relation contractuelle entre l’État et la Région. Entre 2015 et 2020, le Centre-Val de Loire est concerné par deux contrats : le Contrat de Plan État-Région (CPER), mais aussi le Contrat de Plan Interrégional État-Régions bassin de la Loire (CPIER Loire), en déclinaison du quatrième Plan Loire Grandeur Nature (PLGN).

Parmi les 14 milliards d’euros alloués par l’Union européenne à la France sur la période 2014-2020, près de 635 millions de fonds européens sont directement gérés par notre Région à travers 3 programmes : le Programme Opérationnel (PO) FEDER/FSE, le PO FEDER interrégional Loire et le Programme de développement rural (PDR) FEADER. Ces outils s’articulent avec le CPER et le CPIER Loire.

DM3 : de nombreuses préoccupations dans les lycées

Intervention de Sandrine Tricot Monsieur le Président, chers collègues, depuis la rentrée scolaire de septembre, notre Région a un fait un gros travail d’accompagnement au sein des lycées. Forts de l’expérience du premier confinement, nous avons mis à disposition des ordinateurs pour les étudiants qui n’en n’avaient pas, nous avons équipé les lycées en caméras… Voir plus →

Orientations budgétaires 2021 : investissements dans les lycées et achats responsables

Intervention de Jean-Philippe Grand A l’occasion de ce débat d’orientations budgétaires pour l’année 2021, en complément des autres interventions du groupe, je souhaite évoquer deux préoccupations majeures des écologistes depuis longtemps et sur lesquelles il nous semble important de continuer sur notre lancée : les investissements dans les lycées la politique d’achats responsables Il se trouve… Voir plus →

Orientations budgétaires pour 2021

Intervention de Benoît Faucheux Bien évidemment, la construction du budget 2021 du Conseil régional sera fortement marquée par la pandémie et ses conséquences.  Ce serait cependant une erreur de n’inscrire notre action que dans l’urgence… ou que dans cette urgence-là. Il y a d’autres urgences : dérèglement climatique, perte de biodiversité, recul de notre démocratie… Pour… Voir plus →

Portrait Michelle Rivet

Plan de relance européen : Loire et agriculture

Intervention de Michelle Rivet Monsieur le Président, chers collègues, je vais évoquer deux points du plan de relance européen. Tout d’abord souligner que React-EU prévoit une enveloppe de 6 millions d’euros  pour le programme opérationnel interrégional Loire.  Cette enveloppe va permettre d’abonder des lignes très sollicitées du programme dans l’axe biodiversité  particulièrement . Notre assemblée… Voir plus →

Plan de relance européen : React-EU

Intervention de Benoît Faucheux Nous pouvons remercier les députés européens qui ont eu le bon goût de voter le 15 décembre le règlement de l’instrument « React-EU » dans le cadre du plan « Next Generation Europe ». Dans ce moment compliqué pour nos sociétés, compliqué pour construire les réponses de l’action publique, nous arrivons à avoir une concordance… Voir plus →

CPER 2021-2027 : enjeux en matière de santé

Intervention d’Alix Téry-Verbe Cette période de crises multiples, et plus personne ne peut contester que la crise sanitaire soit directement associée aux crises écologique, environnementale et climatique, cette période donc, voit fleurir de nouveaux plans. On peut se réjouir que des moyens économiques supplémentaires soient donnés pour réduire notre impact sur l’environnement, mais le « en… Voir plus →

CPER 2021-2027 : enjeux en matière de tourisme et d’alimentation

Intervention de Christelle de Crémiers Le tourisme marque son entrée dans cette nouvelle édition du Contrat de Plan Etat Région. En tant que collectivité régionale qui a su très tôt, depuis plus de vingt ans, se saisir de l’enjeu que représentent les itinérances douces pour le tourisme, qui a été pionnière dans le tourisme à… Voir plus →

Contrat de plan Etat-Région 2021-2027 et accord régional de relance

Intervention de Charles Fournier Nous élaborons actuellement les grandes contractualisations pour la période 2021-2027 : une part importante des ressources du prochain mandat régional se décide donc maintenant. Parce qu’il est accolé au plan de relance, il y avait une certaine urgence à construire le Contrat de Plan Etat-Région (CPER), mais on peut légitimement s’interroger sur… Voir plus →

React-EU : des fonds européens pour atténuer les effets de la crise

Intervention de Charles Fournier La crise que nous traversons est sans précédent et appelle à des interventions elles-mêmes sans précédents à tous les échelons. L’Union européenne doit démontrer dans un tel contexte, sa capacité à agir pour accompagner les territoires face à cette crise. Mais elle doit le faire tout en agissant sur d’autres enjeux… Voir plus →

Majoration Grenelle de la TICPE en 2021

Intervention de Gérard Nicaud Comme chaque année depuis une dizaine d’années, le Conseil régional doit délibérer avant le 30 novembre pour maintenir la « majoration Grenelle » du tarif de la Taxe Intérieure de Consommation sur les Produits Energétiques (TICPE) à compter du 1er janvier de l’année suivante. Avec la taxe régionale sur les certificats d’immatriculation,… Voir plus →

Budget 2020 : 2ème décision modificative

Intervention de Benoît Faucheux Cette deuxième modification du budget 2020 du Conseil régional Centre-Val de Loire est particulière : d’une part parce que la crise sanitaire impacte les dépenses et les recettes et d’autre part en raison du choix d’augmenter de 19 millions d’euros les investissements pour l’aménagement du territoire. Mais c’est aussi la traduction budgétaire… Voir plus →