TRIBUNE DANS OCENTRE – MARS 2012 – N° 15

Tribune du groupe des élus EELV parue dans le n° 15 (mars 2012)

 

Depuis le 11 décembre 2011, les déplacements de la vie quotidienne des usagers du TER, déjà très gênés par la dégradation du réseau ferroviaire, sont perturbés par des changements d’horaires, des diminutions de dessertes, des disparitions de correspondances, des suppressions d’arrêts et des retards importants.

 

C’est le résultat d’une politique gouvernementale imposée à RFF et à la SNCF qui vise, au fond, à affaiblir le service public. Mais nous déplorons que le Conseil régional ne se soit pas davantage opposé au diktat de RFF et qu’il verse finalement plus d’argent à la SNCF en 2012 qu’en 2011 pour un service moindre !

Parce qu’il y a réellement une dégradation du service public, le groupe EELV a voté contre les nouveaux horaires et contre la contribution financière prévisionnelle 2012. Il s’agit maintenant d’exiger dans les plus brefs délais des solutions aux problèmes dénoncés par les associations d’usagers, à qui nous apportons un ferme soutien.