Orientations budgétaires 2016 : rénovation thermique des lycées

Intervention de Jean-Philippe Grand

 

Monsieur le Président, mes chers collègues, je souhaitais intervenir pour expliquer toutes les belles réalisations que nous mènerons pendant ce mandat et pour souligner que l’effort engagé lors du dernier mandat pour la rénovation thermique de nos lycées sera renforcé dès cette année avec un niveau d’investissement qui passera de 15 à 20 millions d’euros annuels dès 2016.

 

Mais les interventions d’un certain nombre d’entre vous m’amènent à vous dire l’engagement au quotidien de Cathy Münsch-Masset, des services et de moi-même pour l’emploi et l’intervention des entreprises régionales dans les travaux de construction et de rénovation dans nos lycées. Je suis méfiant vis à vis de ceux qui réclament toujours moins de normes et de règlement et qui dans le même temps nous demandent de privilégier les entreprises de notre région.  Nous devons respecter la loi sur les marchés publics et lutter chaque jour contre ceux qui veulent toujours plus de dumping social et veulent faire baisser la qualité de nos prestations pour améliorer la qualité de vie des lycéens et la communauté éducative.

 

Je tiens à rappeler ici que le niveau d’investissement qui est le nôtre soutient l’économie locale puisque 95% des travaux réalisés dans nos lycées le sont par des entreprises de notre Région. Et vous dire que la recherche permanente de nouveaux procédés et méthodes innovantes, que ce soit pour l’efficacité énergétique comme pour l’ensemble de nos interventions, permet la montée en compétence des entreprises régionales qui peuvent ensuite proposer ces nouvelles qualifications au secteur privé comme aux autres collectivités.

 

Les écologistes sont certes minoritaires au sein de cette assemblée mais nous sommes très actifs et déterminés à réussir dans l’ensemble de nos responsabilités au sein de cet exécutif.

Comme vous pouvez le constater, l’effort engagé lors du dernier mandat d’amplifier nos efforts pour la rénovation thermique de nos lycées sera renforcé dès cette année avec un niveau d’investissement dans ce domaine qui passera de 15 à 20 millions d’euros par an. L’enjeu est bien évidemment de répondre à l’urgence écologique et de réduire les rejets de gaz à effet de serre. Il est aussi d’affirmer l’exemplarité de notre majorité, aussi bien dans le domaine de l’efficacité énergétique que dans ceux de la qualité de vie dans nos lycées et de la qualité de nos interventions sur notre patrimoine. Nous mettrons par ailleurs l’accent sur la production d’énergies renouvelables et nos lycées seront des outils privilégiés de ce déploiement. Nous continuerons d’installer des panneaux photovoltaïques sur les toits de nos bâtiments afin de doubler notre production .

Je tiens à rappeler ici que le niveau d’investissement qui est le nôtre soutient l’économie locale puisque la quasi totalité des travaux réalisés dans nos lycées le sont par des entreprises de notre région. Et vous dire que la recherche permanente de nouveaux procédés et méthodes innovantes, que ce soit pour l’efficacité énergétique comme pour l’ensemble de nos interventions, permet la montée en compétence des entreprises régionales qui peuvent ensuite proposer ces nouvelles qualifications au secteur privé comme aux autres collectivités.

Vous l’avez compris, notre engagement est total pour les lycéens et l’ensemble de la communauté éducative afin d’améliorer encore et toujours la qualité de vie de nos concitoyens. C’est le sens que nous voulons donner à notre action dans le mandat qui s’ouvre.