Orientations budgétaires 2016 : liens santé-environnement

Intervention d’Alix Téry-Verbe

 

Monsieur le président, mes chers collègues, il y a quelques jours une étude entérinait une crainte de santé publique : l’espérance de vie entamerait une baisse… Les facteurs environnementaux sont bien sûr à prendre en compte dans ce processus qui semble nouveau… même si on ne peut s’étonner de la recrudescence de maladies liées à l’utilisation de pesticides par exemple, dont le lien est avéré depuis longtemps !

Nous nous engageons vers la recherche d’un nouveau modèle de développement et dans le défi de la transition écologique : toutes ces améliorations seront autant de bénéfices sur notre santé. Amélioration de la qualité de l’air (intérieur et extérieur), de la qualité de l’eau, vers une alimentation biologique plus importante (la loi récente du bio dans les cantines nous contraint d’ailleurs à accélérer le rythme), la préservation de la biodiversité (ressource indispensable entre autre pour la pharmacologie naturelle)… La Région Centre-Val de Loire a déjà mis en œuvre une politique de prévention de la santé en faveur des jeunes du second degré liées aux thématiques d’alimentation et d’environnement. Le dispositif a permis une dynamique et une synergie des différents acteurs (lycéens, enseignants, personnels de santé, partenaires institutionnels) et il est indispensable de poursuivre dans cette voie.

La période de ce nouveau mandat et la généralisation des Agendas 21 dans les lycées sont autant de perspectives qui nous orientent vers une santé préventive pour les jeunes et l’ensemble de la population. Le choix du mieux vivre est aussi un choix qui permet d’économiser sur des dépenses de santé publique de plus en plus importantes ! Le choix par exemple d’ouvrir les maisons de santé aux médecines alternatives est également une autre façon d’appréhender la santé … Prendre des habitudes de vie plus saines, dans un environnement de vie préservé, seront autant de facteurs d’amélioration de notre santé.

L’orientation de l’action régionale, du développement économique, social et environnemental impacteront la santé des populations. C’est un investissement à long terme !