Partenariat entre la Région et le Crédit Coopératif pour orienter l’épargne citoyenne vers les projets de la COP régionale

Initiée il y a deux ans par Charles Fournier, vice-président délégué à la transition écologique et citoyenne, la COP régionale Centre-Val de Loire permet de simplifier, d’accélérer et de massifier le passage à l’acte nécessaire de tous les acteurs régionaux à l’atteinte des objectifs climat et énergie du SRADDET :

  • réduire la consommation énergétique finale de 43 % en 2050 par rapport à 2014 ;
  • atteindre 100 % de la consommation d’énergies par la production régionale d’énergies renouvelables et de récupération en 2050 ;
  • tendre vers une réduction de 50 % des émissions globales de gaz à effet de serre d’ici 2030 par rapport à 2014, de 65 % d’ici 2040, de 85 % d’ici 2050, conformément à la loi énergie-climat.

Le groupe écologiste se réjouit donc que la commission permanente du Conseil régional ait approuvé aujourd’hui un accord avec le Crédit Coopératif pour la création d’un livret d’épargne qui contribuera au financement des projets permettant d’atteindre les objectifs poursuivis par la COP régionale Centre-Val de Loire : le livret « Coopération pour ma région, option Centre-Val de Loire ».

Très concrètement, et dès la première année de mise en œuvre de la convention :

  • au 30 juin de chaque année, le Crédit Coopératif procèdera à un arrêté de solde cumulé des livrets « Coopération pour ma région, option Centre-Val de Loire » et affectera 75 % sous la dénomination « Epargne COP CVDL », le solde devant permettre d’assurer la liquidité du livret ;
  • dans les 6 mois suivant l’arrêté du solde, le Crédit Coopératif s’engage à affecter cette épargne vers des prêts « Coopération pour ma région, option Centre-Val de Loire », via son système de traçabilité Flore, de telle façon que l’encours cumulé des prêts au 31 décembre de l’année concernée corresponde au minimum au montant de l’épargne des livrets « Coopération pour ma région, option région Centre-Val de Loire ».

La mise en place de ce livret va donc contribuer à inciter l’engagement citoyen, en offrant à chacun la possibilité de participer au développement de la transition énergétique et écologique, sans nécessairement être soi-même porteur d’un projet. En tant qu’élus écologistes au Conseil régional, nous invitons les citoyens à saisir cette occasion d’orienter leur épargne vers les projets liés à la COP Centre-Val de Loire.

Pour financer les nombreux projets liés à la transition, il nous faut orienter l’épargne citoyenne vers cet enjeu central. Cela passe par le recours à des outils novateurs tels que ce livret ou encore par le développement du financement participatif de projets citoyens de production d’énergies renouvelables, en s’appuyant sur l’expertise du réseau « Energie Partagée » avec lequel la Région a établi un partenariat.

Charles Fournier, porte-parole du groupe écologiste

Benoît Faucheux, président du groupe écologiste