Image communiqué de presse

Projet de réforme territoriale : communiqué commun des groupes EELV des Conseils régionaux Centre, Limousin et Poitou-Charentes

Alors que nos concitoyens expriment élection après élection leur désintérêt pour la vie publique, les écologistes appellent de leurs vœux une réforme territoriale qui s’attache à renforcer la démocratie et la proximité, afin de permettre aux citoyens de reprendre le pouvoir sur leur vie quotidienne. Le sujet essentiel de cette réforme doit être de définir des objectifs, de clarifier les compétences, de donner des moyens. Il est regrettable que la réforme territoriale en cours soit instrumentalisée et détournée de son sens au profit d’une agitation médiatique et d’intérêts de baronnies.

 

Pour les écologistes, la réforme territoriale doit préalablement affirmer un couple Région-Intercommunalité avec :

–          des Régions aux compétences et aux moyens renforcés, portant la vision stratégique du développement économique, social et environnemental, autonomes fiscalement, garantes de l’égalité territoriale ;

–          des Intercommunalités  portées à la dimension des « bassins de vie », élues au suffrage universel direct, piliers de l’action publique de proximité parce que dotées de compétences renforcées.

 

Le périmètre et le nombre des Régions peuvent aussi faire l’objet d’un débat, mais nous réfutons l’idée qu’une Région plus grande serait forcément plus forte. Les politiques menées et les moyens accordés aux territoires comptent plus que la superficie ou le nombre d’habitants. Des moyens de péréquation peuvent aussi permettre de gommer les trop grandes inégalités.

 

Ne voyant ni le sens ni le bénéfice attendu d’une Région de 13 départements qui irait de Dreux à Brive-la-Gaillarde et de Bourges à La Rochelle, les élus régionaux EELV du Centre, du Limousin et de Poitou-Charentes dénoncent la méthode utilisée par le gouvernement. Nous réclamons un vrai débat, non seulement au Parlement mais aussi dans les territoires en associant les citoyens, les acteurs associatifs, les acteurs économiques,  les collectivités locales, …

 

Ne nous trompons pas de priorités et donnons du temps à la démocratie !

 

 

Françoise COUTANT,

Porte-parole du groupe des élus EELV au Conseil Régional de Poitou-Charentes

 

Jean DELAVERGNE,

Président du groupe des élus EELV au Conseil Régional du Centre

 

Marc HORVAT,

Président du groupe des élus EELV au Conseil Régional du Limousin