Déplacements aériens

Pour les élus écologistes, l’avion occupe une place nécessaire dans la chaîne des moyens de déplacement : il est adapté aux déplacements vers les autres continents.
Nous voulons réellement répondre au défi climatique qui se pose à tous au 21ème siècle. Le transport aérien contribue triplement au dérèglement climatique : outre l’impact direct du CO2 émis par la combustion du kérosène, il faut prendre en compte l’impact des autres émissions du moteur mais également l’impact indirect des traînées de condensation sur la formation de nuages cirrus. Or l’aviation se développe extrêmement rapidement et il n’existe pas de technologie permettant de voler sans combustion de kérosène…
 La question des nuisances est également essentielle. Les vols de nuit en particulier devraient être limités à de rares vols internationaux aux caractéristiques sonores plus contraintes.  
Au Conseil régional, le groupe écologiste demande l’arrêt des aides au développement du transport aérien, plus particulièrement le subventionnement direct ou indirect de compagnies low cost, à Tours comme à Châteauroux.

Budget 2020 : mobilité

Intervention de Gérard Nicaud A l’occasion de l’examen du budget 2020 de notre collectivité, quelques mots sur les questions de mobilité. Le groupe écologiste salue l’engagement pris par la Région… Voir plus →

Aéroport de Tours : stop ou encore ?

Lors de la dernière commission permanente du Conseil régional, le groupe écologiste s’est opposé au financement d’études pour l’aménagement et le développement de l’aéroport de Tours. Nous aurions voté pour… Voir plus →

DM1 : aéroports

Intervention de Sabrina Hamadi   ‌Monsieur le Président, mes chers collègues,  deux points de cette décision modificative concernent les aéroports : La première, le groupe écologiste s’en réjouit : concernant l’aéroport de… Voir plus →