Déplacements routiers

Le réseau routier régional est aujourd’hui suffisamment dimensionné, voire surdimensionné. Ainsi l’objectif souvent affiché d’une nouvelle infrastructure routière consiste à absorber une affluence de pointe effective 1 à 2 heures par jour. Comme par ailleurs ce réseau ne relève pas de la compétence du Conseil régional, les élus écologistes veillent à ce que la Région Centre-Val de Loire ne porte ni ne finance de nouvelle infrastructure routière, à l’exception de travaux de sécurité.

Budget 2020 : mobilité

Intervention de Gérard Nicaud A l’occasion de l’examen du budget 2020 de notre collectivité, quelques mots sur les questions de mobilité. Le groupe écologiste salue l’engagement pris par la Région… Voir plus →

Pont de Mardié : Arrêtons le massacre !

La Loire est touchée de plein fouet par le réchauffement climatique. Cet été, le débit du fleuve est exceptionnellement faible. Au niveau international, les catastrophes provoquées par l’utilisation irresponsable de… Voir plus →

Faciliter la mobilité en milieu rural

Intervention de Michelle Rivet Monsieur le Président, chers collègues, Le rapport qui nous est soumis propose dans sa première partie « une mobilisation renforcée en faveur de la mobilité dans les territoires… Voir plus →

Réponse au voeu du FN

Le FN a présenté un vœu pour que le Conseil régional finance les routes dites « d’intérêt régional ». Ce vœu n’a pas obtenu la majorité.   Intervention de Charles… Voir plus →

Débat sur les transports

Intervention de Charles Fournier Monsieur le président, chers collègues, la mobilité est un droit, qui aujourd’hui n’est pas respecté : isolement des territoires ruraux et des petites villes, inégalités entre… Voir plus →