Réponse au vœu du Front National « Ma région sans migrants »

Intervention de Charles Fournier

 

D’abord, je souhaitais vous montrer cette affiche qu’on voit actuellement à Béziers et qui fait honte à notre République et à ses principes fondateurs ! On trouvait ce même type d’affiche concernant les Juifs à une autre époque ! Encore une fois, nous sommes dans la stigmatisation, dans l’exagération et surtout dans une atteinte grave aux valeurs des droits de l’Homme. L’Histoire jugera et elle retiendra je l’espère l’indignation de tous les humanistes qui dénoncent cette propagande, qu’elle prenne la forme d’affiche ou de charte !

En région Centre-Val de Loire, on parle d’accueillir 800 réfugiés, sur une population de 2,5 millions d’habitants, soit 0,03% de la population ! De qui se moque-t-on ? Il faut le dire fort : non, les réfugiés ne menacent ni l’Etat, ni ses finances, ni notre économie et encore moins notre cohésion sociale. Au contraire, c’est ce type d’initiative, dont le FN est coutumier pour des raisons essentiellement électorales, qui menace la cohésion sociale. Je précise que je suis d’autant plus révolté quand j’entends certains, sur d’autres bancs, parler d’un « Diktat migratoire » qui serait imposé aux collectivités, ou quand je prends connaissance de pétitions visant à refuser l’accueil de réfugiés, notamment du côté de Salbris.

Les écologistes réaffirment que nous avons tous collectivement la responsabilité d’accueillir dignement ceux qui fuient les violences et l’oppression, en prenant exemple notamment sur l’action de Damien CAREME, maire écologiste de Grande-Synthe dans le Nord, qui, lui a pris ses responsabilités en accueillant des milliers de réfugiés dans un camp d’urgence aux normes internationales, contre l’avis de l’Etat au début, mais en partenariat avec Médecins sans frontières et avec de nombreux bénévoles qui eux font honneur à notre pays. Voilà un exemple de solidarité et d’humanisme !

A contre-courant de votre proposition honteuse, notre groupe serait favorable à la mise en place d’une charte pour que la région Centre-Val de Loire accueille dignement des réfugiés. On pourrait l’appeler « Ma région accueille des réfugiés ! »