TRIBUNE DANS OCENTRE – SEPTEMBRE 2011 – N° 13

Tribune du groupe des élus EELV parue dans le n° 13 (septembre 2011)

 

Depuis 2007, nous subissons la « révision générale des politiques publiques » (RGPP) qui vise une diminution drastique des moyens des services publics. Dans l’Education nationale, après avoir fait déjà disparaître 40 000 postes en 3 ans, ce sont 16 000 nouveaux postes qui sont encore supprimés à cette rentrée… alors qu’il y a 62 000 élèves en plus !

 

La droite au pouvoir n’a pas qu’une vision comptable. La dégradation volontaire de l’enseignement public, qui touche en premier lieu les élèves les plus en difficulté, va de pair avec un objectif moins avouable : rendre l’enseignement privé et payant (pour ceux qui pourront payer).

 

Soucieux d’une utilisation efficace des deniers publics, les élus écologistes considèrent que les dépenses dans le domaine de l’éducation sont un investissement pour le futur. C’est ce que nous défendons au Conseil régional et que nous défendrons en 2012 lors des échéances nationales.