SESSION DU 2 MARS 2017

Vers une Agence Régionale de la Biodiversité. Alors que la crise de la biodiversité est probablement aussi importante que la crise climatique qui lui est d’ailleurs en partie associée, Benoît Faucheux a présenté une communication sur la préfiguration d’une Agence Régionale de la Biodiversité (ARB).

L’idée n’est pas de créer quelque chose ex nihilo, mais bien de fédérer et développer tout ce qui se fait déjà en termes d’observation, de mobilisation citoyenne, d’accompagnement des territoires et de préservation des espaces remarquables. L’Ecopôle démontre depuis 2008 tout l’intérêt qu’il y a à associer des structures comme le Conservatoire des espaces naturels, FNE Centre-Val de Loire, le GRAINE Centre, l’union régionale des CPIE, la fédération des Maisons de Loire, etc.

Lire la communication

Adoption de la Stratégie Europe 2017-2020. Votée de manière volontaire par l’assemblée régionale, à l’initiative de Charles Fournier, cette stratégie valide le fait que la Région constitue, plus que jamais, l’échelon institutionnel pertinent pour accompagner les territoires dans leurs démarches de projets auprès des instances de l’Union européenne et pour promouvoir l’action européenne auprès des habitants. La Région est, de par les politiques qu’elle mène, plus proche des besoins des acteurs du territoire et elle peut aussi,  à son échelle, contribuer à faire vivre l’idée européenne.

Lire le rapport

Adoption de la stratégie régionale du tourisme et des loisirs 2017-2021. Le Conseil régional a adopté la nouvelle stratégie proposée par Christelle de Crémiers. Elle s’appuie sur les points forts que sont le patrimoine, le tourisme de nature, les itinérances douces. Elle confirme le positionnement « Nature, Culture et Art de vivre ensemble », qui correspond aux réalités de notre région, avec une offre très diversifiée qui permet que l’économie touristique irrigue les territoires.

Lire le rapport

Modalités d’élaboration du Schéma Régional d’Aménagement, de Développement Durable et d’Egalité des Territoires (SRADDET). Un rapport technique a été voté, constituant l’acte réglementaire à partir duquel s’engage la démarche d’élaboration du SRADDET, le deuxième gros schéma régional découlant de la loi NOTRe. Les modalités d’élaboration, les éléments de calendrier et la démarche de concertation ont été fixées. Le groupe écologiste a profité de ce débat pour souligner les acquis du SRADDT adopté lors de la précédente mandature, qu’il faudra préserver. Ce SRADDET devra nécessairement s’inscrire dans la transition écologique.

Lire le rapport

Préparation du Contrat de Plan Régional de Développement des Formations et de l’Orientation Professionnelles (CPRDFOP). En amont de l’adoption de ce contrat de plan, prévue au mois de mai, ont été, les grands principes et objectifs qui émergent dans la phase actuelle de son élaboration ont été présentés. Pour le groupe écologiste, les enjeux climatiques et l’atteinte des limites de notre planète nous invitent à engager un virage déterminant, qui se conjuguera nécessairement avec les transitions professionnelles. Un tel virage ne pourra se prendre sans un recours à la formation pour préparer l’économie et les métiers du futur.

Lire la communication

Vœu sur la restauration collective. Bien que la mesure ait été adoptée à l’unanimité en novembre 2016 par l’Assemblée nationale dans le cadre de l’article 192 de la loi « Égalité et Citoyenneté », des députés LR l’ont fait annuler en saisissant le Conseil Constitutionnel. Dans le cadre d’un vœu, notre Région affirme sa volonté de mettre en œuvre dès que possible dans ses lycées et d’étudier leur introduction pour son propre marché de restauration. Elle encourage les établissements scolaires, les administration et les entreprises à atteindre progressivement dans leur restauration collective l’objectif d’au moins 40 % de produits locaux et durables (de saison, de qualité et issus de circuits courts) dont 20 % de produits biologiques.

Lire le vœu adopté

Vœu sur les perturbateurs endocriniens. Nous vivons une crise sanitaire silencieuse. Parce qu’il convient de porter à la connaissance de nos concitoyens leur degré d’exposition aux perturbateurs endocriniens dans leur vie quotidienne et de préciser le type d’actions à mettre en œuvre pour réduire cette exposition, la Région Centre-Val de Loire considère qu’il est urgent de lancer une grande étude régionale et sollicite pour cela l’intervention financière de l’Etat et de toutes les structures concernées par les questions de santé publique.

Lire le vœu adopté

LES INTERVENTIONS, PRISES DE POSITION, VOTES, VŒUX, PUBLICATIONS SUR CETTE SESSION

Egalité des territoires, transition, démocratie : les enjeux du SRADDET

Le SRADDET, un projet pour l’aménagement, le développement durable et l’égalité des territoires de notre région

SRADDET : tourisme et alimentation

SRADDET : mobilité

SRADDET : métropoles, routes

Une nouvelle stratégie régionale du tourisme et des loisirs

Stratégie touristique : les atouts de notre région

Le tourisme dans la nature, facteur d’éducation à l’environnement

La crise de la biodiversité, probablement aussi importante que la crise du climat

La biodiversité dans l’espace rural

Enjeux de biodiversité en milieu urbain

Préparation du CPRDFOP : les priorités des écologistes

CPRDFOP : accompagner les citoyens dans leurs parcours de vie

CPRDFOP : la formation au cœur d’un nouveau modèle de développement

Stratégie Europe : faire vivre l’idée européenne

Stratégie Europe : avenir de la politique de cohésion et de la politique agricole commune

Stratégie Europe : les valeurs de l’Europe

Pourquoi une stratégie Europe ?

Vœu pour introduire au moins 40 % d’alimentation locale dont 20 % de bio dans la restauration collective

Défense du vœu sur la restauration collective

Vœu pour une grande étude régionale sur l’impact des perturbateurs endocriniens