SESSION DU 26 JANVIER 2012

Passer d’une logique de soins à une logique de santé !

Exceptionnellement au lycée agricole du Subdray près de Bourges, les débats de cette session spéciale consacrée à la santé ont été consacrés à l’avis du conseil régional sur le Plan Régional Santé de l’Agence Régionale de la Santé (ARS) et sur le Plan Urgence Santé du conseil régional.

Les élus écologistes considèrent qu’il est très important de se saisir du sujet de la santé car elle est impactée par les politiques régionales (formations sanitaires et sociales, maison de santé, eau, air, habitat, transports, alimentation, énergie…). La situation s’aggrave les inégalités face à la santé sont fortes, le système de protection sociale est remis en cause (franchises médicales, baisse de la prise en charge des soins…). De quoi se demander si le gouvernement n’a pas comme seul objectif la marchandisation de la santé ?

Nous devons passer d’une logique de soins à une logique de santé penser plus en amont. Les questions de la santé environnementale, du bien-être, de la qualité de vie s’inscrivent dans cette logique. On ne peut que constater l’augmentation des maladies du mode de vie (cancers liés aux produits chimiques, diabètes liés à un certain type d’alimentation, mal-être au travail…) ou encore les conséquences de nos modes de production (nitrates dans l’eau, qualité de l’alimentation, leucémie infantile à proximité des centrales nucléaires…). Nous trouvons qu’il y a une vraie insuffisance dans le PRS sur la prise en compte de la santé environnementale, et du rôle de la prévention et d’éducation à la santé.

De nombreux amendements ont été déposés sur les deux documents mis au vote. 3 (sur 4) amendements déposés par les élu-es écologistes ont été adopté sur l’avis du conseil régional sur le PRS : prise en compte de la santé environnementale, nécessité de la réalisation d’études épidémiologiques (nitrates, pesticides, nucléaire…), mise en place de contrats locaux de santé mentale. Nous avons validé l’avis négatif du conseil régional sur le PRS et nous nous sommes abstenus sur le Plan Urgence Santé du conseil régional, suite à la non-prise en compte de nos amendements sur cette partie (conditionnalité santé au travail des aides économiques, augmentation du nombre d’infirmiers et d’infirmières formés).

La session s’est terminée sur l’adoption d’un vœu présenté par le groupe des élus écologistes, sur l’opposition au projet de stockage de déchets contenant des radionucléides à Neuvy-Pailloux. 

Interview vidéo sur la santé
Interview Jean Delavergne EELV – 26 janvier 2012…

 

LES INTERVENTIONS, PRISES DE POSITION, VOTES, VŒUX, PUBLICATIONS SUR CETTE SESSION

Session du 26 Janvier 2012

Interview Jean Delavergne EELV – 26 janvier 2012 – Session conseil régional sur la santé

Présence territoriale des services de santé : l’écologie c’est la santé

Présence territoriale des services de santé : eau, air, agriculture, déchets

Présence territoriale des services de santé : couverture rurale

Présence territoriale des services de santé : santé et nucléaire

Présentation des amendements déposés par le groupe Europe-Écologie Les Verts

Voeu : Non à l’installation d’un site de stockage de déchets militaires contenant des radionucléides sur la commune de Neuvy-Pailloux