Sortons du nucléaire avant l’irréparable

Le 28 mars 1979, il y a 38 ans, Three Mile Island…

Le 26 avril 1986, il y a 31 ans jour pour jour, Tchernobyl…

Le 11 mars 2011, il y a 6 ans, Fukushima…

Au-delà des drames humains, au-delà des dégâts irréversibles sur les territoires concernés, chaque accident nucléaire fragilise tout le pays où il survient. Les coûts financiers engendrés déstabilisent des régions entières. Parce que de très loin le plus nucléarisé, la France est aujourd’hui le pays du monde le plus exposé aux risques nucléaires et notre région Centre-Val de Loire est devenue extrêmement vulnérable. Notre énergie n’y est pas moins chère qu’ailleurs, elle y est juste plus dangereuse.

TractA4_2p_Nucleaire_Mars17_BD