Soutenir les projets d’innovation liés à la transition écologique et sociale de l’économie

 

La session d’octobre a commencé avec la sélection ce matin de 22 projets déposés dans le cadre de l’appel à projets « PME Innovation » qui avait été lancé cette année par le Conseil régional du Centre. Il s’agit du premier volet de cet appel à projets, consacré aux projets coopératifs détectés et accompagnés par des pôles de compétitivité et les clusters présents sur le territoire régional.

 

Les élus écologistes ont souligné dans leurs interventions que même si le critère de la transition écologique n’avait pas été formellement inscrit dans l’appel à projets, environ la moitié des projets retenus nous conduisent vers cette direction.

 

Jean Delavergne a proposé au président du Conseil régional d’aller plus loin en lançant un appel à projets en direction des territoires, des filières et des entreprises, centré plus spécifiquement sur la notion d’économie circulaire.

 

En fin de matinée un point sur la mise en oeuvre du plan avenir jeunes a été effectué.

 

 

 

cit-lycees-311x440La seconde partie de la session d’octobre a d’abord été consacrée aux questions budgétaires.

 

Dans le cadre de la deuxième (et dernière) décision modificative sur le budget 2013, notre groupe a déposé un amendement (finalement rejeté) qui visait à reporter l’abondement à hauteur de 5 M€ du « fonds d’investissement pour le développement de l’économie verte ». Autant nous soutenons ce fonds et son orientation, autant nous sommes extrêmement vigilants sur le contenu des projets qui se réclament de « l’économie verte » et en l’occurrence, le projet « Galion » porté par la « SEM PAT Val de Loire », dont toute la surface de bureaux est destiné à la plateforme commerciale d’EDF en Touraine, ne nous semble pas en relever.

 

A l’occasion du débat d’orientations budgétaires pour l’année 2014, Jean Delavergne a proposé que,  dans l’environnement morose que l’on connait, la région Centre donne du sens à l’avenir en contribuant activement à la transformation écologique et sociale de l’économie. Nous avons approuvé le maintien du tarif de la TICPE (taxe intérieur de consommation sur les produits énergétiques, ex-TIPP), ainsi que le maintien de la majoration du tarif de la TICPE pour le financement des projets structurants pour la mise en œuvre du Grenelle de l’environnement.

 

En début de soirée, le Conseil régional a adopté le cadre de mise en œuvre de la mesure « Ci’T Lycées » (« collaboration et initiatives entre territoires et lycées »), portée par Chantal Rebout et qui a pour objectif de reconnaître le lycée comme un acteur du territoire et d’ouvrir réciproquement les territoires aux lycées, et les lycées aux territoires. Ce cadre fait suite à une expérimentation menée depuis un an sur trois territoires de la région : Charles Fournier a décrit comment sont vécus dans le Blésois la rencontre d’acteurs, la mise en réseau et la co-construction de projets. 

 

Enfin, nous avons présenté un vœu contre le prolongement de 10 années de la durée de vie des réacteurs nucléaires (dont 12 sont situés sur le territoire régional).  Celui-ci a été repoussé par l’ensemble des autres groupes : PS-PRG, PCF-Front de gauche, UPRC (qui rassemble les élus régionaux de l’UMP et de l’UDI) et FN ayant tous voté contre.