Portrait Michelle Rivet

Stratégie régionale TIC

Intervention de Michelle Rivet

Monsieur le Président, Monsieur le Vice-président, chers collègues, je vous remercie de cette communication et veux vous faire part de mes réflexions complémentaires concernant cette stratégie décisive pour les territoires ruraux.

Nous avons évoqué ce matin le problème du transport et celui du désenclavement de notre région. Pour la grande majorité des habitants de ces territoires voir passer des trains plus ou moins vite ne résoudra pas le problème de leur isolement des centres de décision. Par contre la couverture uniforme du territoire régional , la disparition des zones blanches tant pour Internet que pour le téléphone portable est une préoccupation majeure des ruraux.

La fracture numérique est un frein autrement plus puissant à l’activité qu’un gain de temps au bout du compte peu significatif quand on connait l’éloignement moyen des gares en zone rurale.

En revanche :
–        même s’il est limité le télétravail peut amener quelques habitants supplémentaires décisifs dans une commune rurale ;
–        les agriculteurs comme les artisans ruraux ont une utilisation professionnelle quotidienne d’internet ;
–        l’existence du très haut débit est un facteur de  choix de résidence  pour ceux qui veulent un espace de vie de qualité et qui se donnent les moyens de vivre à la campagne.

Je donnerai comme exemple régional ce philosophe établi au fin fond du Boischaut du Cher à Epineuil-le-Fleuriel, à plus de 40 kilomètres de toute gare, et dont les cours sont suivis par une soixantaine d’élèves à demeure et… plus de 200 personnes sur internet. 

 

 

Session du 17 Février 2011
Icône fichier PDF 

Stratégie régionale TIC