Portrait Jean-Philippe Grand

Vers une politique régionale du logement social

Intervention de Jean-Philippe Grand

Monsieur le Président, mes chers collègues, aider à la production de logements sociaux et à leur réhabilitation est un enjeu majeur pour non seulement réduire le coût de fonctionnement de ces logements, qui amènent certains locataires à payer plus de charges locatives que de loyer, mais également pour donner du travail aux entreprises du bâtiment qui peuvent ainsi fixer des personnels sur notre territoire. 

La moitié du parc locatif régional existant nécessite une rénovation thermique lourde car sa consommation énergétique est de 3 à 5 fois supérieure à la BBC qui s’affirme comme la nouvelle norme en matière de construction. La bonification de l’aide régionale pour les logements qui atteignent la BBC permet de faire levier et d’aider les bailleurs sociaux à aller encore plus loin dans ce domaine.

La mobilité au sein du parc de logements sociaux est un problème récurrent qui ne trouve que peu de réponses satisfaisantes. Une aide à la mobilité pour les retraités et des appartements réservés en centre ville qui, certes seraient un peu plus petits, mais les rapprocheraient des services de proximité pourrait être une piste pour libérer des appartements pour les familles avec enfants.

En ce qui concerne la pression territoriale qui fait ressortir de fortes disparités entre les départements, nous devons être vigilants à maintenir un même niveau de service sur l’ensemble de notre territoire et il convient d’inventer de nouvelles organisations d’échanges entre l’urbain et le rural. Nous pourrions par exemple aider à l’organisation de rotations de transport public à grande fréquence  entre des logements sociaux construits en milieu rural et l’espace urbain. Nous permettrions aux bénéficiaires de ces logements de conjuguer les avantages de la vie à la campagne et l’offre de travail et de proximité des services proposés en ville.

Agir sur le parc vieillissant de logements sur le volet efficacité énergétique en aidant à la rénovation de 1000 logements par an me paraît une excellente idée. Il conviendra d’y mettre les moyens nécessaires et je propose qu’une part conséquente de l’emprunt régional citoyen y soit dédiée.

Voici mes chers collègues ce que je désirais apporter au débat sur ce rapport.

Je vous remercie.

 

Session du 15 Décembre 2011
Icône fichier PDF 

Communication : vers une politique régional de logement social